PARRAINER un enfant, c'est lui permettre de devenir acteur de sa vie...

Particulier ou personne morale votre don SANS CONTREPARTIE ouvre droit à une réduction d’impôts (dans les limites autorisées par l’administration fiscale). Un reçu pourra vous être délivré sur demande.

Les parrainages

 

Depuis 2014, plus de 80 enfants sont parrainés par nos adhérents, sur l'ensemble des écoles de Fimela. Marthe Selbe, Fatoumata Sow et Yandé Diouf sont les trois référentes pour gérer tous les aspects des parrainages. Cela nécessite un investissement important, d'autant qu'il a été également décidé de régler la couverture maladie pour chacun des enfants parrainés ce qui permettra une prise en charges des frais à hauteur de 80% lors de soins dispensés par le dispensaire ou l'hôpital. Une très belle avancée sociale pour les familles quand on sait le coût des soins. Les acteurs locaux sont vraiment aux manettes des projets et des actions!

Le parrainage au sein des écoles de la commune de Fimela

Parrainer un enfant c'est l'accompagner dans son parcours scolaire le plus longtemps possible afin de lui permettre d'accéder à des études supérieures ou à une qualification. C'est l'aider à construire sa vie d'adulte.

 

Le parrainage est aujourd'hui une action importante puisqu'il permet à des enfants d'être scolarisés. Le pari des enseignants de l'école des parents de Yayeme est d'ouvrir les portes de l'école à TOUS les enfants quelque soit leurs origines, leur handicap, leur âge, les revenus des parents.

 

Depuis 2014, plus de 80 enfants sont parrainés par nos adhérents, sur l'ensemble des écoles de Fimela. Marthe Selbe, Fatoumata Sow et Yandé Diouf sont les trois référentes pour gérer tous les aspects des parrainages. Cela nécessite un investissement important, d'autant qu'il a été également décidé de régler la couverture maladie pour chacun des enfants parrainés ce qui permettra une prise en charges des frais à hauteur de 80% lors de soins dispensés par le dispensaire ou l'hôpital. Une très belle avancée sociale pour les familles quand on sait le coût des soins. Les acteurs locaux sont vraiment aux manettes des projets et des actions!

 

Les sommes récoltées par le biais du parrainage ne sont pas versées directement à un enfant ou à une famille. Elles sont remises aux directeurs des écoles qui tiennent un registre de parrainage pour optimiser la transparence des actions. Marthe Selbé, directrice des parents de l'école de Yayème, est la référente de tous les parrainages sur la commune de Fimela.

 

Chaque parrain reçoit le nom et la photo de son/sa filleul(e). Il peut aussi correspondre avec lui ou elle par le biais de l'association et de l'école.

 

Accompagner l'éducation d'un enfant et favoriser ainsi une scolarité suivie ne peut se faire que sur la durée. L'idéal est donc de pouvoir étaler son parrainage sur plusieurs années voire jusqu'à la majorité de son ou sa filleul(e). Mais rassurez-vous, votre engagement d'aujourd'hui ne vous lie pas. Vous restez libre d'arrêter ou de suspendre votre action en nous le faisant savoir par simple courrier ou par mail sans aucune justification.

 

Notre but : donner toutes ses chances à chaque enfant. C'est pourquoi une grille d'évaluation socio-économique remplie par l'équipe d'enseignants a été mise en place. Elle permet d'établir une liste d'enfants à parrainer selon les critères définis en accord avec Terres et Cultures Solidaires. De plus, une rencontre est organisée avec les familles afin que chacun devienne acteur de ce projet.

 

Le parrainage offre aussi un autre objectif de voyage en rencontrant sur place votre filleul(e) et à sa famille. Ainsi vous découvrirez concrètement les retombées de votre engagement sur la qualité de sa vie où chaque visite se fait en accord avec l'association et l'école de Yayème. Terres et Cultures Solidaires peut vous conseiller et vous aider à construire votre séjour.

 

 

Vous voulez vous aussi parrainer un enfant ...

 

Deux possibilités :

- Inscription en ligne

- Téléchargez et remplissez le bulletin ci-dessous et envoyez le accompagné d'un chèque à :

Terres et Cultures Solidaires - chez Mme Dominique Morel - 7 rue Saint-Exupéry - 69600 Oullins

Télécharger
bulletin_de_parrainage.pdf
Document Adobe Acrobat 284.5 KB

L'histoire de l'école de Yayème

"L'éducation est l'arme la plus puissante que

l'on puisse utiliser pour changer le monde"

Nelson Mandela

 

Une école issue de l'engagement et de l'investissement de femmes ... "L'école des parents de YAYEME", au coeur de ce petit village d'environ 3'000 habitants de la région du Sine Saloum, dont le nom en Serrere signifie "avoir envie", a été créée en 1994. Cette école primaire accepte TOUS les enfants pour leur permettre d'accéder à l'éducation, un droit essentiel et primordial dans leur évolution future. A l'origine, il s'agissait d'ouvrir une classe pour les 6/7 ans ne pouvant être accueillis à l'école publique par manque de place. Très vite les besoins ont été bien au-delà et les classes se sont peu à peu multipliées pour accueillir d'autres enfants non scolarisés.

 

Ainsi est née "L'école des parents de Yayème" qui reçoit aujourd'hui 160 enfants dont certains sont handicapés (15) ou orphelins (30).

 

Cette démarche très novatrice demande une grande force de persuasion et un temps d'engagement et d'implication sur le terrain très important pour les membres de ce groupement de femmes pour faire partager au plus grand nombre leur désir d'ouvrir l'école à tous les enfants.

 

Aujourd'hui encore, Marthe, la directrice, continue à rencontrer les familles pour les convaincre de la nécessité de permettre à leurs enfants, même orphelins ou handicapés, de rejoindre l'école et de suivre de manière assidue une scolarité, porte ouverte sur un avenir et des projets.

 

L'école accueille également des enfants qui dépassent l'âge habituel des élèves fréquentant une école primaire afin de ne laisser personne dans la rue. Cela permet aussi de prendre en charge de jeunes adolescents handicapés.

 

L'équipe pédagogique est composée de 6 personnes dont la directrice qui sont payées sur les frais de scolarité et sur la vente du matériel scolaire. Toutefois, la précarité de nombreuses familles qui ne peuvent faire face à ces frais, entraîne une déstabilisation de l'équipe enseignante dont les membres ne peuvent, à long terme, vivre sans rémunération régulière.

 

Marthe, la directrice ou Fatou, Léontine, parrainent elles mêmes plusieurs enfants! Elles profitent de la saison des pluies pour travailler dans les champs afin de gagner un petit pécule.

 

Il n'y a pas de cantine sur place, les enfants venant de loin sont alors accueillis pour le déjeuner dans les familles des enseignants ou des familles du village parties prenantes de ce projet.


DROIT DE L'ENFANT

Dans le respect de la Convention Internationale des Droits de l'enfant, adoptée par l'ONU et ratifiée par 192 pays, nous nous devons de protéger les enfants. Par conséquent, la présence d'un responsable de l'association et/ou de l'école est indispensable lors de votre visite. Vous serez accueilli par la famille de votre filleul(le), et pour ne pas trop perturber cette vie quotidienne, votre présence est limitée à une journée. Nous vous demandons aussi de nous informer 10 semaines avant votre départ afin de prévenir votre filleul(le), nos partenaires de terrain et d'organiser cette rencontre.