Jardin solidaire au sein de cette école qui accueille des enfants handicapés et orphelins.


Matériel scolaire


L'action  de l'école de Dionewar en photos ci dessous........

C'est à la demande pressente des enseignants de l'école des parents de Yayème que ce jardin a vu le jour pour 

  1. Permettre la culture de fruits et légumes qui aiderait les enseignants tout au long de l'année. Rappelons-le ces enseignants ne perçoivent de temps en temps qu'une maigre indemnité. De plus ils accueillent eux-mêmes des enfants en difficulté le temps du déjeuner
  2. Un atelier pédagogique pour les enfants qui avec les enseignants vont suivre l'évolution de ce jardin, arroser les plants et faire aussi certaines plantations.
  3. Alimenter la caisse du GIE des enseignants lors de la vente de la petite "surproduction" de légumes en période d'hivernage (période des pluies). De juin à octobre AUCUNE INDEMNITÉ pour les enseignants.

L'association organise à la rentrée scolaire des soirées pour récolter du matériel pour les écoles. En 2015, grâce à la générosité de tous, nous avons apporté plus de 300 kg de fournitures scolaires correspondant aux réels besoins des enseignants.

 

Nous avons encore besoin de cahiers gros carreaux de 100 pages, de craies, de crayons, de compas et de matériel géométrique, gommes, etc.

 

Ce matériel peut aussi être acheté sur place avec les sommes d'argent que certains désirent donner pour ce type d'action, ce qui a trois avantages : 

 

1) pèse moins lourd dans les bagages !

2) fait vivre le commerce local

3) coût moins onéreux sur place, donc plus de matériels achetés.


Continuer l'aménagement des différentes classes de l'école primaire de Fimela en mobilier scolaire à partir de plastiques et de pneus récupérés dans la nature.

 

1) dans cette démarche de préservation de notre environnement. un banc fleur représente 1 m3 de déchets plastiques et 14 pneus.

 

2) le mobilier scolaire résistera dans le temps... donc un coût moindre pour une longue durée de vie.

 

3) des artistes seront associés à la construction pour rendre se mobilier esthetique.

 

Sur place différentes associations et partenaires réalisent le projet avec les villageois qui sont également partie prenante.