PRESENTATION

 

 

TERRES ET CULTURES SOLIDAIRES - Ah si tous les gars du monde ...

 

Cette association, loi 1901, créée le 1er février 2013, a pour but de :

  1. Favoriser le développement de micro-projets dans la région du Sine Saloum au Sénégal.
  2. Essaimer toute action viable vers une autre région et/ou pays
  3. Développer le lien interculturel entre Rhône-Alpes/Sénégal.
  4. Mettre en oeuvre des actions pour sensibiliser à la situation socio-économique du Sine-Saloum.
  5. Permettre le développement de projets entre écoles françaises et sénégalaises.
  6. Créer des projets expérimentaux visant à l'insertion de demandeurs d'emploi de la région Rhône-Alpes.
  7. Rapprocher le monde rural de Rhône-Alpes et celui du Sénégal.
  8. Favoriser le tourisme solidaire.
  9. Mettre en relation des professionnels de santé des deux pays.
  10. Favoriser l'accès au marché des produits élaborés dans le Sine-Saloum.
  11. Accompagner des initiatives locales pour le développement durable, l'emploi local et des projets écologiques.

SES MEMBRES

Est membre adhérent toute personne qui règle sa cotisation d'un montant annuel de 15 €.

 

Est membre de soutien toute personne qui apporte son concours financier en versant un montant de 120 euros minimum par an, soit 10 euros minimum par mois.

 

Est membre bienfaiteur toute personne qui apporte son concours financier pour un montant annuel de 240 euros minimum, soit 20 euros minimum par mois.


SES VALEURS

L'étique de l'association est d'éviter à tout prix le piège de projeter ses propres envies et ses repères d'occidentaux. C'est pourquoi, sur place, les représentants de Terres et Cultures Solidaires prennent le temps d'écouter les besoins de la population locale. Ce tissage entre les deux continents est une vraie force aujourd'hui. Notre représentant local, Ibrahima SARR, suit tous les projets au plus près afin d'optimiser leur réussite. La naissance d’un comité de pilotage composé d’acteurs et citoyens sénégalais est aussi une réelle force dans cette dynamique sur le territoire.

 

Une action ne peut réussir que si les habitants se l'approprient. Notre démarche se veut très respectueuse des coutumes locales. Nous essayons de comprendre au mieux les codes établis dans l'organisation sociale afin de respecter la hiérarchie des institutions et des représentants villageois. Au-delà de la population nous impliquons donc les élus locaux et les institutions locales. L'écoute des besoins des habitants, le temps d'échange avec eux permettent à chacun de s'approprier les actions en cours et de devenir de réels acteurs sur leur territoire.

 

Le travail en réseau se fait sur les deux territoires (français et sénégalais). Le réseau est une réelle force dans la mise en place d'une dynamique constructive.

 

Dans notre démarche d'accompagnement, nous sommes attachés à toutes actions qui favorisent la création d'emplois pérennes et l'autonomie. Nous faisons intervenir les entreprises locales pour la construction et pour les différentes réalisations. Au Sénégal, nous faisons confiance au réel savoir-faire et compétences des locaux. Terres et Cultures Solidaires désire accompagner et non faire "à la place de" afin de favoriser l'autonomie des personnes et ainsi permettre à chacun de prendre ses décisions et d'être acteur de son quotidien.

 

Par ailleurs, nous sommes dans une réelle exigence auprès de tous nos partenaires locaux pour que chaque action se développe en faveur de toute la population. Chaque euro récolté en France doit être réellement investi dans un projet défini.

 

La présence de la présidente de Terre et Cultures Solidaires sur place durant plusieurs mois dans l'année optimise également le suivi des actions et la création de nouveaux projets.

 

Les thématiques autour de l'éducation, de la création d’emplois, de l’environnement et de la santé sont également des priorités à ce jour.

 

Nous désirons que cette solidarité soit une solidarité joyeuse loin des apitoiements et des larmoiements. C'est une démarche de respect de l'identité de chacun des acteurs rencontrés, tout en restant attentifs aux uns et aux autres.   

 

 

L'association Terres et Cultures Solidaires se veut être "un outil" qui permet de mettre en oeuvre des actions sur le terrain en s'appuyant sur les compétences et savoir faire locaux.

 


SON BUREAU

Terres et Cultures Solidaires, c'est un Conseil d'Administration de 7 personnes y compris notre représentant local, Boura SARR.

 

Lors de son assemblé générale d'octobre 2016, l'Association a réorganisé ses statuts avec un conseil d'administration dans lequel siègent notre représentant local au Sénégal et un bureau directeur. Elle a également un bureau de développement dans chacun des deux pays composé à 100 % de locaux ce qui permet d’être au plus près des besoins et de la population. Enfin des représentants du comité de pilotage "Un banc... un arbre" de Fimela ont réorganisé leur fonctionnement.

 

Nous avons aujourd'hui encore plus qu'hier des Yuukirs (aidants solidaires) pour aider les différents chargés de mission dans le développement des projets. L'objectif de cette réorganisation est de permettre aux acteurs sénégalais d'être "aux manettes" des projets. Aujourd'hui nous pouvons être fiers de ce cheminement et de cette prise en main des projets et des actions.

Télécharger
Plaquette_association.pdf.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB